/* style="height: 100px;" */  

La Gravure sur pierre

Plaque d'ornement en calcaire oolithique rosé, lettres: calligraphie rustica, peinture rouge marron

La gravure sur pierre ou gravure lapidaire, désigne un ensemble de techniques artisanales consistant à sculpter sur une surface en pierre des inscriptions, incisées en creux à l’aide d’ une massette et de divers ciseaux de gravure, appelés gravelets (petits burins plats de dimensions variables).

On parle alors de gravure en V ou incision « en V ».

Cette caractéristique confère aux gravures réalisées à la main un aspect très esthétique, car elles ont de très beaux reflets à la lumière, particulièrement celle du soleil, qui les révèle et les sublime de façon différente à chaque heure du jour.

Notre façon de procéder :

Après que le projet de gravure ait été défini, chaque tracé de lettres ou motif est tout d'abord réalisé à la main sur papier, ce qui garantit un résultat personnalisé, avant d'être reporté sur le bloc de pierre et réalisé en atelier.

Le graveur sur pierre effectue un travail de gravure manuel qui se distingue nettement des travaux de gravure par sablage (méthode industrielle par jet de sable sous haute pression, en machine), et ce pour les raisons suivantes :

 

Le travail par sablage utilise quasi-systématiquement des tracés issus de polices d'imprimerie (lettres informatisées appelées fontes, typographie), et le travail consiste alors à faire découper par une machine un pochoir, à l'appliquer sur la surface et projeter un jet de sable abrasif, encore une fois en machine.
Le travail est beaucoup moins "humain" et inévitablement, le résultat aussi.

Il en résulte une incision de profil arrondi, et non "en V", qui ne réagira pas aussi élégamment à la lumière, et une esthétique bien souvent impersonnelle.

En résumé, la technique du sablage permet de gagner du temps et de l’argent au détriment de la qualité et de la durée.