/* style="height: 100px;" */  

Types de pierre, finitions et aspect de taille

Tous les types de pierre de construction et d'ornementation peuvent être le support d'un projet de gravure lapidaire (roches sédimentaires, métamorphiques, magmatiques), bien que certaines pierres s'adaptent mieux à certains projets :

On comprendra aisément qu'une pierre à grain fin permettra des détails plus précis, alors que, par exemple une pierre sédimentaire présentant un grain plus grossier nous contraindra à graver des lettres de grande taille, afin que celles-ci restent bien lisibles.

Enfin, on exclura bien sûr les pierres présentant des fragilités trop importantes, rendant impossible le travail de gravure, ou limitant sa durabilité dans le temps.

On peut néanmoins citer les pierres naturelles le plus communément employées pour la réalisation de gravures lapidaires, mais aussi de bas-reliefs, de hauts-reliefs et de sculptures :

Le marbre, le granit, le basalte, le calcaire, le schiste et l'ardoise, le grès, etc.

 

Quant à la surface à graver, on l'imagine le plus souvent poncée (aspect mat) ou polie (aspect brillant), mais il est aussi possible de graver des surfaces non planes et/ou non poncées :

  • Surfaces arrondies, concaves, convexes, gauches, possibilité de graver sur des galets, de graver sur site des pierres présentes à l'état naturel ou sur un bâtiment, etc.
  • Surfaces ayant des aspects présentant de fins coups d'outils (aspects de taille layé, ciselé, bouchardé, brut de sciage...)Ces méthodes permettent de graver dans la pierre une grande variété de motifs et de lettres calligraphiées.

Exemple d'aspects de taille sur un bloc de grès jaune :

  • Le fond présente une finition poncée (120)
  • En partie haute au centre, un aspect bouchardé
  • En partie basse un aspect layé (ou ciselé)